Après avoir été le partenaire « formation » de l’ARMEF (Antenne Mécanisation de l’AFOCEL : Association Forêt Cellulose) qui concevait, développait et produisait les premières machines d’abattage vendues sous la marque SIFER (devenues depuis SIFOR….), le CFPPA le Chesnoy a repris l’activité formation de chauffeurs de machines forestières en 1995 au moment de la fermeture de cette structure basée à Fontenay sur Loing à 15 km de Montargis.

Ainsi commença l’histoire de la machine forestière au CFPPA du Chesnoy auparavant uniquement spécialisé dans le domaine du machinisme agricole. C’est aussi pour cette raison que fût acquis le matériel forestier pédagogique de l’Armef, en septembre 1995, composé alors d’un Termit KF 40, d’un Cemet SM 845 et d’un tracteur Renault 1181-4 équipé forestier.

C’est sur ces fondations que cette spécialité fût développée.

Depuis toutes ces années, le CFPPA le Chesnoy est resté fidèle à l’approche « terrain » de ses formations. Pour ce faire, l’accent a été mis sur les moyens matériels mis à disposition de nos stagiaires car dans l’esprit de l’équipe du centre, le métier s’apprend sur les machines et sur les chantiers. Cette démarche a imposé ensuite de créer une structure spécifique pour l’importante logistique nécessaire pour l’entretien, la réparation et la mise en œuvre de notre parc machine.

Cette démarche de formation est coûteuse, très probablement condamnée et impose une implication totale de l’équipe et des stagiaires.

Ce blog s’adresse à tous ceux que la machine forestière passionne et à ceux, qui sait, qui aimeraient comme nous, faire de cette passion leur métier.

Le blog présente en premier lieu le programme de nos stagiaires en formation longue ( Brevet Professionnel Travaux Forestiers - Spécialité Conduite de Machines Forestières). Durant la période de stage en entreprise ( mars et avril), le CFPPA reçoit plusieurs groupes pour une sensibilisation à la connaissance et à la conduite des machines forestières: l'EPL et ses centres constitutifs (CFA de Bellegarde, LPA de Beaune, Ecole des Barres à Nogent sur Vernisson) mais aussi des écoles beaucoup plus éloignées désireuses de profiter de notre parc de 12 machines forestières.


mercredi 15 juillet 2020

En attendant de la 26ème promotion....


Nous aurons passé 25 années, mes collègues et moi même, à construire cette spécialité forestière au sein du CFPPA.
S'il est inutile de présenter l'outil tel qu'il est aujourd'hui, il est important de rappeler que les machines forestières et l'ensemble des moyens logistiques et matériels associés, sont devenus depuis le 1er janvier 2020 l'Atelier Technologique Forestier (ATF) du Legta du Loiret.
Très concrètement, cette nouvelle entité, ce nouveau centre constitutif du lycée du Chesnoy, né de la volonté de l'équipe de direction du Legta apportera une nouvelle dimension grâce au soutien financier et humain de la Région Centre. Un article spécifique (bandeau latéral du blog) précise d'ailleurs toutes les origines du projet et les conséquences de cette nouvelle organisation au sein de l'EPL du Loiret.

Une nouvelle organisation pour le BPA Conduite de Machines Forestières 2020 / 2021.

Le CFPPA reste et restera bien entendu le maître d'oeuvre de la formation et donc responsable de l'organisation pédagogique. 

L'ATF, quant à lui, regroupe tous les moyens matériels afin de servir de support pédagogique dans les différents formations de l'EPL. Cette nouvelle organisation permettra, entre autre, grâce à la présence d'un salarié/formateur permanent, Damien Kerriou,  de maintenir une activité professionnelle en dehors des cycles de formation et donc un lien avec tous les partenaires du centre. Dès cette première phase de lancement rodée, les projets d'évolution de ce parc reviendront à l'équipe de l'ATF: renouvellement, dossiers de financement, acquisitions. Il devient également le seul interlocuteur et le coordonnateur des chantiers forestiers conduits durant les cycles de formation.

Une nouvelle formation portée par le LPA de Beaune la Rolande: un Bac Pro Machinisme Forestier.

Souhaitant répondre à la demande de la profession et valoriser au mieux cet outil pédagogique désormais baptisé ATF, le LPA de Beaune la Rolande ouvrira en septembre prochain la première promotion d'un Bac Pro Machinisme Forestier.
En effet, l'EPL du Loiret est à ce jour le seule structure française associant sur le même site un atelier technologique pour la spécialité Agro-équipements et un ATF.
Calqué sur le référentiel du Bac pro Agro-Equipement dispensé et référencé historiquement sur le site du Chesnoy, cette nouvelle formation mettra l'accent sur l'ensemble des matériels de mécanisation de l'exploitation forestière.
Les cours techniques et la conduite des machines seront réalisés sur le site du Chesnoy, à l'ATF et sur les chantiers réalisés au cours de la formation BP CMF. Tous les autres cours seront dispensés sur le site de Beaune la Rolande en association avec la formation bac pro Forêt.

Un nouveau projet pour les machines forestières du Chesnoy au terme de ces 25 belles années.


Imaginer et bâtir un nouveau pôle de compétence sur cet établissement du Chesnoy fût une aventure extraordinaire que peu de collègues en France ont eu le privilège de vivre.
Les ingrédients semblent évidents et pourtant inhabituels dans un établissement public: une équipe soudée et débordante d'envie (comme partout..), une confiance totale de mon directeur (plus rare..), une confiance totale de nos directeurs successifs d'EPL, une grande liberté voir une très grande liberté ( jamais..)...des stagiaires généreux et amoureux du métier.
Le seul exemple du "tracto-forestier" représente à lui seul l'esprit de l'équipe. Beaucoup de mes collègues auraient reçu un non catégorique et définitif à la seule évocation du projet: concevoir un nouveau concept et le construire en partant d'un engin TP, en modifiant entre autre le support de grue, en le présentant à la presse spécialisée, en l'utilisant en formation au quotidien.....
Que dire aussi de notre envie d'imaginer, de dessiner et bâtir notre hall forestier à partir d'un kit assemblé avec les porteurs durant les périodes d'intempéries et les très longues vacances de la formation initiale...
Que penser aussi des achats de machines sur nos fonds propres en guettant les vraies opportunités et non les lignes budgétaires ouvertes..en gagnant ainsi au passage les regards désapprobateurs de l'agence comptable..

Un grain de folie a probablement guidé notre projet car l'essentiel était au départ dans le regard que nous portions sur notre métier: la passion, l'envie de rassasier nos jeunes qui rêvaient de conduire des engins et non de tomber sous le charme précaire des simulateurs, l'envie de satisfaire les entreprises en affirmant avec conviction et acharnement que le métier s'apprend sur le terrain, en allant préalablement recruter des passionnés diplômés dans des établissement forestiers, en visitant années après années, dans toutes les régions de France, toutes les entreprises qui nous sollicitaient en gagnant progressivement leur confiance et leur soutien, en restant fidèle à nos convictions à priori d'un autre âge...
Recevoir l'accord tacite de l'élaboration d'un parc machine conséquent en grande partie sur le budget du centre (9 machines sur 12 achetées par le CFPPA)  démontre que l'appui et le soutien étaient réels tout comme l'est devenu le coût de la formation avec un budget maintenance et carburant...généreux !
Nous avons travaillé au long de ces 25 années sur un projet cohérent et surtout revendiqué par toute l'équipe. Sans cela, personne n'aurait pu croire un instant et assumer qu'un Brunnett puisse avoir sa place dans un parcours de formation alors que le vent des simulateurs balayait l'ensemble des centres de formations.
La région Centre, notre financeur,  a également contribué à la stabilité de notre programme en nous renouvelant sa confiance depuis la première formation en 1995.

Or il y a parfois nécessité de se réinventer.
Les règles de recrutement imposées par notre financeur évoluent et privilégient dorénavant les demandeurs privés d'emplois et de diplômes, ce qui nous éloignera de nos écoles forestières partenaires dans le projet des jeunes.
Une partie de notre parc machine ne peut qu'avouer l'âge de ses artères, les simulateurs doivent trouver progressivement leur place, la mécanique et les projets menés devront se faire discrets.
Entre autres.....


Un projet n'a de sens que s'il est partagé par une équipe..


L'aventure née en 1995 devra incontestablement se renouveler.
Une nouvelle équipe prendra les rennes de cette spécialité à la rentrée 2021 et saura, sans nul doute, continuer ce travail de fonds avec les professionnels de l'exploitation forestière.

vendredi 15 mai 2020

BPA Travaux Forestiers "Conduite de Machines Forestières" 2019 / 2020 - Stage en entreprise


Les anniversaires ont parfois un goût amer..
Première année avec une telle pause dans ce blog depuis sa création en 2011.....

Le Covid 19 aura eu raison cette année de mon éternel enthousiasme à la veille de visiter l'ensemble des entreprises qui reçoivent nos jeunes.
Cette tournée n'aura pas lieu, tant les restrictions, les règles imposées, les contraintes... sont importantes et rebutantes.
Or ce lien est essentiel et encore plus cette année: remercier celles qui ont maintenus le stage en dépit des contraintes et celles qui, a contre cœur, n'ont pas eu les accords et les appuis pour valider cette partie cruciale de la formation.
Jusqu'à cette dernière semaine, j'ai pourtant validé d'ultimes conventions afin que le lien vers l'aventure professionnelle perdure.
Quatre de nos jeunes ne valideront pas cette année cette période et dès le retour au centre, pour l'instant encore accepté...., il m'appartiendra de proposer des pistes pour tous.

Les incertitudes sont encore présentes sur de nombreux points et notamment sur le recrutement pour l'année prochaine: une dernière tentative de portes ouvertes et donc une dernière occasion de recevoir nos prétendants amoureux de ce métier vient d'échouer suite... à une très forte pression syndicale....

Revenons néanmoins à l'essentiel...
Le stage se termine dans une petite semaine et nos 15 stagiaires seront de retour au Chesnoy pour quelques épreuves écrites de fin de formation.
Pour conclure cet article de retour à la vie, voici un petit florilège de nos jeunes en stage.
Quelques photos manquantes qui intégreront l'article de la semaine prochaine.



Corentin - Entreprise SARL BREGAND BOIS - 39 MOLAIN

Anaïs - Entreprise DROUILLAT - 45 VILLEMURLIN


Arthur - Entreprise  Gérald- Charles DUBERN - 40 BISCAROSSE
Kyllian  - Entreprise BEMA / BIOVALO - 50 ST GEORGES DE ROUELLEY


Levenig - Entreprise BEMA / BIOVALO - 50 ST GEORGES DE ROUELLEY


Nathan - Entreprise Luc GAUTIER - 44 PLESSE 

Victor - Entreprise Jean Pierre LAUTODE - 56 ELVEN

Matthieu - Entreprise AGB - 14 VILLERS SUR MER

Benjamin - Entreprise NAULLEAU - 85 MERVENT

 
Maxime - Atelier Technologique Forestier du Chesnoy - 45 AMILLY

mardi 24 mars 2020

Une pause s'impose....




Nous retiendrons bien malgré nous cette année 2020 pour cette pandémie qui aura des répercussions dont nous ne connaissons pas, pour l'instant, l'ampleur.
Les lendemains seront inévitablement terribles et je mesure à peine les conséquences humaines et professionnelles sur les entreprises de notre filière qui nous sont proches depuis si longtemps.
A court terme, les stages en entreprises pour nos jeunes sont largement compromis et nous nous efforçons de travailler à un report de cette partie cruciale de la formation.

Nous devons néanmoins nous projeter au delà de cette période de confinement et préparer l'avenir de la formation.
J'invite les candidats désireux  d'intégrer notre école à me contacter via ce blog grâce au Formulaire de Contact (bandeau de droite du blog) afin que nous puissions traiter l'ensemble des dossiers dans les meilleurs délais et ainsi présenter avant le mois de juin la liste des candidats retenus.

Je vous souhaite à toutes et tous bon courage et avant tout chose, une excellente santé.





vendredi 20 mars 2020

BPA Travaux Forestiers "Conduite de Machines Forestières" 2019 / 2020 - Semaine 26



Notre 25 ème promotion connait un épilogue inhabituel face à ce virus qui touche notre pays.
Nos stagiaires ont quitté prématurément le centre quelques jours avant la date de clôture prévue avec une touche d'inachevé et de grosses inquiétudes sur le déroulement des séquences en entreprises devant débuter la semaine prochaine.
Le gros travail de préparation des portes ouvertes n'aboutira pas cette année sur cet échange humain entre les "sortants" et les postulants.. qui marque nos portes ouvertes.
Je souhaite néanmoins à l'ensemble de notre groupe, au nom de toute l'équipe, un stage dans les meilleures conditions possibles dans le contexte actuel.
Je salue aussi le travail accompli les dernières semaines par nos stagiaires pour transmettre le flambeau aux futurs nouveaux. Chacun s'est attaché à travailler sérieusement sur les engins et sur l'intégralité de la structure pour que notre structure soit opérationnelle comme au premier jour.
Une page se tournera également pendant cette période de stage puisque l'atelier technologique prend officiellement les commandes de cette activité née il y a 25 ans.
Cet anniversaire programmé les 9 et 10 mai prochain devrait marquer, si les conditions l'autorisent alors,  ce passage de témoin avec un grand nombre de nos anciens stagiaires.

En guise de clôture de  la session, cette petite série de photos de nos machines rutilantes et en attente, comme nous tous, de jours meilleurs.   


















Phase marquante au moment du départ de nos jeunes: l'ouverture du chemin (provisoire)  d'accès au chantier de construction de nouveau hall technologique agricole.


Le chemin contournera notre terrain forestier




vendredi 13 mars 2020

Annulation des portes ouvertes du CFPPA du samedi 14 mars


Les événements récents et la décision du Président de fermer les établissements scolaires ont conduit le directeur du Chesnoy a annuler la journée Portes Ouvertes initialement programmée le samedi 14 mars  sur l'ensemble des sites de l'EPLEFPA du Loiret et donc, par voie de conséquence, au CFPPA.
Nous avons fait le nécessaire pour prévenir l'ensemble des candidats qui avait finalisé les dossiers de pré-inscription et auxquels nous avions proposé un rendez-vous lors de cette journée.
Nous nous excusons par avance auprès des candidats qui n'auraient pas eu cette information et qui avaient préparé une visite dans notre structure.

Une date ultérieure sera proposée dès que la situation sanitaire l'autorisera.

Les démarches d'information et de sélection des candidats seront inévitablement poursuivies afin que nous puissions organiser dans les meilleurs conditions la rentrée prochaine.

Merci à notre 25ème promotion pour le travail de préparation de cette journée...reportée ....


BPA Travaux Forestiers " Conduite de Machines Forestières" 2019 / 2020 - Semaine 25


Notre 25 ème promotion aura croisé la route de cet inévitable virus de l'année 2020.
Au moment de rédiger l'article de la semaine, l'information est tombée: le lycée sera fermé à partir de lundi et nos portes ouvertes annulées.
Cette fin de formation ne connaîtra donc pas le rituel de la transmission de la passion, de l'expérience, du vécu au CFPPA durant 25 semaines, de l'accueil des petits nouveaux ....
Nous ne vivrons pas ce passage de témoin auquel nous sommes attachés avant que ce groupe qui fait notre quotidien ne quitte le Chesnoy pour les 9 semaines de stage.
Néanmoins, alors que les lycéens et les étudiants du site seront absents la semaine prochaine, nos jeunes stagiaires de la formation professionnelle  bénéficient d'une étonnante dérogation les autorisant à poursuivre leur cursus qui s'achève jeudi prochain.
Nous terminerons donc seuls, cette 25ème promotion au sein du lycée.
Personne n'oublie cependant que l'essentiel réside dans la préservation de la bonne santé de nos jeunes avant qu'il ne rejoignent leurs entreprises pour le grand bain.

Le début de semaine s'est ainsi articulé autour du nettoyage du parc machine: duos de stagiaires affectés à une machine pour un entretien général évalué !
Ce travail, certes fastidieux et pénible, mobilise une belle énergie mais synthétise également notre projet: rendre au centre à la fin de la formation les machines dans un état irréprochable afin de démarrer la future promotion ans les meilleurs conditions.

Plusieurs de nos modules de conduite organisés à l'attention d'apprentis et d'élèves d'autres écoles forestières subiront également les effets de ces mesures de restriction et seront reportés.

--------------------------------------------------------------------------------------------


Ce travail nécessaire en fin de formation est une synthèse de la partie maintenance et fait partie intégrante des modules évalués.
Au programme donc:
-        dépose de tous les carters latéraux et inférieurs
- Nettoyage intégral de la machine
- Graissage total
o   Grue – grappin -  articulation
o   Transmission – arbres, cardans, paliers, boggies…..
o   Contrôle des tous les niveaux
-        Transcription sur le livret de maintenance avec le relevé des heures
-        Nettoyage de la cabine

-        Réparation des pannes constatées

Grâce à une main innocente..., les machines sont attribuées à un duo de stagiaires.

L'aire de lavage très prisée...



Anthony et Antonin pour la John Deere 1070 E



Arthur et Corentin: Ponssé Wisent


Maxime C et Maxime H.. : Valmet 820


Matthieu et Anaïs: HSM 208 F



Joseph et Benjamin: Timberjack 810 B



Kyllian et Levenig: Bruunett Mini 678 F


Pierre et Nathan: Valmet 840 S 2




Victor : aide ponctuel sur les machines mais chargé spécialement de tous les véhicules et remorques atelier  avec le soutien du reste du groupe pour le lavage ultime





La balayeuse automotrice au cœur de la semaine lavage...


Dernière année pour l'espace de vie pour nos stagiaires: dernier grand nettoyage du jardin


Tâche habituelle en fin de session: le tri des flexibles ..potentiellement ré-utilisables.


Fin du projet "passerelle" du porte engins: la place de "guideur" en équilibre sur le timon présentait des risques depuis des années...: ce plateau sécurisera désormais les phases de chargement.


Photo finish de la semaine qui ne ressemble à aucune autre...puisque les machines séjourneront sous le hangar pour une période non définie au lieu d’accueillir, comme nous le faisions habituellement, les candidats lors de nos portes ouvertes.